Programme

« De la Villette à Charonne, le Paris populo »

Au nord-est de Paris, les 19e et 20e arrondissements se caractérisent par une identité populaire forgée après 1860 suite à l’annexion des anciens villages. La Villette, Belleville, Ménilmontant et Charonne accueillent alors une population plus ouvrière qu’agricole chassée du centre de la ville par les travaux d’Haussmann.
Paysans et vignerons vont peu à peu laisser place aux ouvriers des abattoirs et des usines tandis qu’Apaches et autres marlous font régner leur loi sur les pentes de Ménilmuche. Destinés au logement des ouvriers, de nombreuses villas ou passages bordés de petites maisons ponctuent le paysage urbain ; quartier de la Mouzaïa, « Campagne à Paris »… Autres enclaves de verdure, plusieurs cimetières dont le célèbre Père Lachaise et trois parcs offrent d’étonnantes rencontres avec l’histoire ainsi que quelques-uns des plus beaux panoramas sur la capitale.

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.